COMMENT PRÉPARER LA VISITE DE SON LOGEMENT

Vous avez mis votre bien immobilier en vente et avez franchi les premières étapes : rédaction et diffusion d’une annonce attractive accompagnée de photographies sachant mettre votre logement en valeur, estimation du prix de vente, exécution des petits travaux nécessaires et même un peu de Home Staging. Les résultats sont là, vous avez plusieurs premiers rendez-vous avec des acquéreurs potentiellement intéressés. Toutefois, certains d’entre eux ne sont parfois que mus par la curiosité, et n’ont aucune intention de se lancer dans l’achat d’une maison ou d’un appartement. Afin, donc, de vous éviter une perte de temps et de ne pas risquer de passer à côté d’une vente, il est nécessaire de s’assurer de la fiabilité et de la solvabilité de vos visiteurs. Pour cela, quatre simples questions seront suffisantes.

L’acquéreur est-il locataire ou propriétaire ?

Cette question, en apparence anodine, sera pourtant très révélatrice de la situation actuelle de l’acquéreur et de sa motivation. S’il est locataire, le choix d’acheter un logement au lieu de payer un loyer est un argument tout à fait recevable. Et s’il s’est déjà renseigné sur sa capacité d’emprunt auprès de sa banque et sollicité les différentes aides auxquelles il pourrait prétendre, telles celles accordées aux primo-accédants, sa fiabilité n’est plus à mettre en doute. S’il est déjà propriétaire, cela signifie que sa solvabilité est quasiment assurée. Il peut être judicieux de demander s’il s’agit d’un achat en vue d’une résidence secondaire, ou si la vente du logement principal suivra cette acquisition et, si tel est le cas, de savoir si ce projet de vente en est à un stade avancé.

Pourquoi l’acquéreur souhaite-t-il déménager ?

La deuxième interrogation porte logiquement sur les raisons qui motivent les futurs acheteurs à déménager. Leur logement actuel est-il désormais trop petit, car leur famille s’agrandit, ou, au contraire, trop grand, car les enfants sont partis ? Est-ce pour raison professionnelle, ou par désir de s’installer ailleurs une fois à la retraite ? Ou est-ce pour un rapprochement familial ? Les réponses apportées vont permettre de bien cibler les attendus des visiteurs et surtout de légitimer leur sérieux et leur motivation à acquérir rapidement un nouveau logement.

D’autres logements ont-ils éveillé l’intérêt de l’acquéreur ?

Les acheteurs motivés ne vont pas se limiter à la visite d’un seul logement. Ils vont étudier plusieurs propositions, afin d’établir des comparatifs entre les espaces et aménagements, intérieur et extérieur, l’emplacement, le rapport qualité/prix, qu’offrent les différents logements à la vente visités. En outre, échanger avec les acheteurs potentiels sur leurs besoins va vous permettre de mettre en avant certains atouts de votre logement correspondant à leurs attentes, et de créer un climat de convivialité et de confiance.

Quelles démarches ont été entreprises auprès des banques ?

La dernière question est cruciale, car toute personne souhaitant acheter un nouveau logement va s’enquérir prioritairement de ses capacités financières, afin de cibler sa recherche vers des biens entrant dans cette limite budgétaire, et ne pas perdre de temps à visiter des logements inaccessibles. Dans un premier temps, cette démarche aura été faite auprès de leur propre banque, puis peut être suivie par une mise en concurrence avec d’autres organismes de crédit immobilier. Il paraît donc inutile de s’attarder avec des visiteurs qui n’auront esquissé aucune démarche pour connaître leur capacité d’emprunt, car cela signifie qu’il n’y a aucune garantie que leur demande de crédit sera acceptée. Or, dans l’intervalle, vous aurez réservé la vente et serez peut-être passé à côté d’une circonstance opportune de vendre vite et bien. Pour les offres d’achat au comptant, il est indispensable de fournir une attestation de provenance des fonds, document délivré par la banque qui garantit que la somme est bien disponible et que l’argent ne résulte pas de manœuvre de blanchiment.

 

Faire visiter son logement : savoir séduire et convaincre.

 

Pour se démarquer des autres propositions de vente de logements, il est indispensable de savoir mettre en valeur les atouts que présente votre logement : espace facilement aménageable, accessibilité, jardin ou terrasse sans vis-à-vis, chambre parentale, dressing, etc.

 

Toutefois, la franchise est de mise, et il ne s’agit surtout pas de masquer les défauts, car cela aurait comme conséquence de perdre la confiance de l’acquéreur, voire de casser la vente. En outre, tout vice caché peut vous exposer à des poursuites. Bien sûr, évoquer les travaux à faire après l’achat peut décourager et faire fuir les acheteurs potentiels, qui préfèreraient une solution clé en main. Il faut donc souligner que dans la majorité des cas d’achat d’une nouvelle maison ou d’un nouvel appartement, les acquéreurs entreprennent des travaux de rénovation ou d’aménagement avant de s’installer entre leurs nouveaux murs. Ainsi, présenter des devis déjà établis donnant à l’acquéreur une juste estimation des frais qu’il aura à engager après l’achat le rassurera et lui permettra d’adapter sa demande de crédit. De plus, cela l’encouragera à entamer des négociations et à peut-être accélérer une offre de sa part.

 

La présence d’un professionnel de l’immobilier apporte une garantie de conformité aux normes en vigueur du bien immobilier. Victoria Immobilier saura mettre en valeur le bien que vous lui avez confié à la vente, et pourra s’appuyer sur ses réseaux de partenaires pour établir les diagnostics et devis qu’il sera préférable de présenter lors des visites. Conseiller et expert précieux, Victoria Immobilier saura également préserver la valeur de votre logement lors des négociations.

 







Copyright @ victoria - 2020

Nos avis clients